années 70
premiers écrans
Colorix1
 
 
Le Colorix1

Réalisations avec le Colorix 1, années 75,76 : nous disposions de 70 x 56 pixels, et de 4096 couleurs : Avec un ordinateur télémécanique de 16k de mémoire, un premier langage LISP ne disposant pas de nombres réels , nous avons commencé en programmant des lignes droites, suivant lesquelles les couleurs variaient également assez linéairement. Pour remplir l'écran, nous avons itéré cet élément de base, en construisant un triangle rempli continuement de pixels. (par double interpolation linéaire). Les images résultaient de la juxtaposition des triangles. Pour introduire un peu de souplesse, nous définissions des courbes d'appui entièrement à la main, grâce à des tables de coordonnées, car , tout au moins à ce moment, il n'était pas possible de rentrer simplement même une banale formule dans un programme ignorant les nombres réels. exemple d'un tirage cibachrome.

premier Colorix 70 x 56 pixels: triangles 1975

Les expériences réalisées autour du Colorix1 exploitent les possibilités du nouveau langage dont nous disposions: Le Lisp, et tout d'abord ses propriétés de "récursivité" qui permettent, avec une écriture très compacte, des "empilements" et des répétitions d'éléments visuels; C'est l'objet de la section "récursion".

La section suivante "variations colorées" explore des variations de couleur au travers de triangles, reprenant en partie nos variations continues du chapitre précédent sans écran, mais dans un contexte totalement différent, en particulier par manque de définition, nous perdions la texure, le grain de l'époque précédente.

Pourquoi s'interdire quelques manipulations extérieures, c'est l'objet de la section "chimie"

Bobos Nonos: une présentation animée de ces images réalisée en 1979 par Serge Abaza et restaurée par Patrice Besnard constitue un film de 10mn consultable sur le site des archives video de l'Université Paris 8. (se lit avec Adobe Flash Player )