La très interessante exposition du ZKM rassemble une large série d'oeuvres internationales crées entre les années 1961 et 1973 et présentées à Zagreb au cours de deux expositions historiques. Réunis autour de "règles de production" , les auteurs déclinent celles-ci avec beaucoup de variations personnelles, que ce soit avec des procédés souvent physiques, optiques ou mécaniques au début, plus formels après l'émergence de l'informatique. L'apparente rigueur n'exclut pas la recherche d'un effet sensible de perception : il résulte quelquefois d'un "hasard" délibérement introduit par l'auteur, qui produit une relation avec le regard, et dans les premières oeuvres informatiques, sous le nom d'aléatoire, il contribue aux effets de surprise dans le parcours visuel de l'oeuvre. Un chemin de création apparait dont les acteurs n'avaient peut-être pas totalement conscience...
Margit Rosen , curatrice de l'exposition, Peter Weibel, directeur du musée, travaux en cartes perforées de 1973.